Retour

Gentes dames et chevaliers affluent à Saint-Marcellin

La 15e Feste médiévale de Saint-Marcellin bat son plein jusqu'à dimanche. Avec le temps, l'événement est devenu un véritable outil de revitalisation et une source de fierté pour les résidents. Il attire 10 000 visiteurs chaque année.

Ici, un village anglo-saxon et les étals des marchands. Là, un village écossais. Plus loin, on risque de faire face à des Vikings ou de rencontrer des archers et des cracheurs de feu.

Chaque été, ce village de 300 personnes se métamorphose en bourg du Moyen-Âge de plusieurs milliers d'habitants, ce qui suscite beaucoup de fierté chez Roland Lavoie, président de l'Association de développement de Saint-Marcellin.

Avec les années, le site est devenu un véritable bourg du Moyen-Âge avec ses différents quartiers. Tout est bâti par des bénévoles passionnés comme André McAuley, cofondateur du village écossais.

« Avec des amis, on avait un projet en commun, puis on a décidé d'investir notre temps et de construire notre village écossais », raconte-t-il.

Le site est ouvert en permanence. Mais la Feste, c'est le clou de la saison, et les visiteurs sont nombreux. La fin de semaine d'activités est devenue emblématique pour la petite communauté de Saint-Marcellin.

« C'est quelque chose qui mobilise beaucoup la population, explique Marc-Antoine Lévesque, originaire de Saint-Marcellin et participant. On peut le voir par l'affluence ici aujourd'hui. C'est vraiment quelque chose qui a pris naissance d'une mobilisation citoyenne à l'intérieur même de la communauté. »

Des visiteurs des alentours s'y rencontrent, mais aussi des passionnés qui viennent de loin, comme le médiévaliste Cédric Bédard.

« Nous, on est une troupe d'une soixantaine de personnes qui se promènent partout au Québec, mentionne-t-il. On fait du combat à lame vive. C'est une passion, c'est pas mon métier, mais c'est une passion. »

La fête se poursuit jusqu'à dimanche.

D'après le reportage de Léa Beauchesne

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine