Retour

Georges Dallaire condamné à 42 mois de prison pour les crimes sexuels qu'il a commis

Georges Dallaire, cet homme de 85 ans reconnu coupable de huit chefs d'accusation à caractère sexuel sur des mineurs, était de retour au palais de justice de Rimouski vendredi pour connaître sa peine. Il écope de 42 mois de prison, soit trois années et demie.

Dans son jugement, la juge Andrée St-Pierre a souligné que l'accusé n'assume toujours pas la responsabilité de ses actes et jette plutôt le blâme sur les victimes.

« C'est une peine qui est juste », croit la procureure de la Couronne, Éliane Beaulieu. « C'est une peine de pénitentier qui a été imposée à Georges Dallaire. Évidemment, c'est un dossier avec plusieurs victimes, des sévices sur plusieurs années. Alors non, c'est une peine qui m'apparaît tout à fait appropriée. »

« C'est de réaliser que des erreurs du passé le rattrapent aujourd'hui », dit pour sa part l'avocat de Georges Dallaire, Bruno Vargas. « Il y a quand même son âge à considérer. Donc c'est un choc, il absorbe le tout actuellement. »

Les gestes qui lui sont reprochés ont été commis de 1966 à 1982. Les trois plaignants étaient tous mineurs au moment des faits, qui se sont produits à Sainte-Luce, Saint-Gabriel et Saint-Marcellin.

Lors des recommandations sur la peine, la Couronne avait réclamé cinq ans de prison, en raison de la gravité et de la fréquence des gestes dont Georges Dallaire a été reconnu coupable. La Défense avait quant à elle réclamé 90 jours de prison pour le chef d'accusation de sodomie, plus une peine de deux ans moins un jour avec sursis pour les autres chefs d'accusation.

D'après les informations d'Ariane Perron-Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine