Retour

Gérald Manning écope de 78 mois de détention pour trafic de cocaïne

Au palais de justice de Baie-Comeau, le dirigeant d'un important réseau de trafic de stupéfiants dans Manicouagan, Gérald Manning, est condamné à 78 mois de détention à la suite d'une entente à l'amiable. 

L'accusé originaire de Ragueneau a déjà purgé l'équivalent de 26 mois en détention. Il a plaidé coupable à 4 chefs d'accusation pour possession, complot et trafic de cocaïne, ainsi que de recel.

La Couronne a retiré d'autres accusations de voies de fait contre un agent de la paix, possession illégale d'arme à feu et conduite dangereuse. La conjointe de Manning, Jacynthe Roy, qui était sans antécédent judiciaire, a été condamnée à purger 2 ans moins un jour dans la communauté.

D'autres accusés dans l'opération doivent connaître leur sentence durant la journée de lundi. Le coup de filet réalisé en juin 2014 a été précédé d'une longue enquête entreprise en 2012 par la Sûreté du Québec, ponctuée d'écoute électronique et de filature. Le règlement à l'amiable permet d'éviter deux mois de procès.

Un texte de Louis Garneau et de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles