Retour

Grande Guignolée des médias : une journée de solidarité en images

C'est aujourd'hui la Guignolée des médias. Dans la région, des points de cueillette ont été organisés à Sayabec, à Causapscal, à Amqui, à Sainte-Anne-des-Monts, et dans la MRC du Rocher-Percé.

En Matanie, la Guignolée se poursuit toute la journée, explique la responsable du Centre d’action bénévole, Claire Levasseur. Il y a des points de cueillette partout, énumère-t-elle : « Au poste de la Sûreté du Québec, aux Galeries du Vieux-Port, dans les différents supermarchés, à la caisse populaire Desjardins. »

Au-delà de 525 demandes ont été comptabilisées pour la seule région de la Matanie.Jusqu’à maintenant un peu plus de 400 paniers peuvent être distribués, indique Jean-Mathieu Fortin de l’ACEF de la péninsule. La générosité des gens à la Guignolée permettra, espère M. Fortin, de pourvoir à toutes les demandes.

Chaque don fait une différence

Annick Truchon, bénévole responsable de la collecte à Sainte-Anne-des-Monts.

Toute l'équipe de Bon Pied, bonne heure était à l'oeuvre tôt ce matin avec bénévoles et policiers, dans la rue Saint-Jérôme.

Le conseil de Claire Levasseur : éviter les croustilles qui malheureusement ne passent pas le test du transport. Il faut savoir que les denrées sont transportées deux fois, une fois au centre d’action bénévole et une autre vers la famille qui recevra le panier.

La plupart des responsables des centres d’action bénévoles conseillent aux gens d’apporter, oui des denrées non périssables, mais aussi de petits luxes. « Toutes sortes de choses que vous voulez vous-même manger à Noël », lance Claire Levasseur.

Les boîtes de céréales sont particulièrement appréciées, puisque cela fera un bon petit déjeuner pour de jeunes enfants de familles défavorisées.

Dans la MRC du Rocher-Percé, la Guignolée est commencée depuis quelques jours déjà. Quatre commerces ont été ciblés. C’est là que les bénévoles s’installent. Aujourd’hui, ils sont au IGA de Chandler où ils espèrent recueillir le plus de dons possible : argent, denrée, mais aussi des jouets!

Une tournée des commerces et des institutions est aussi organisée par le centre d’action bénévole du Rocher-Percé. L’an dernier, le centre a amassé 12 600 $, rapporte Jacques Langelier. « Nous avons la collaboration de tout ce qui bouge dans la MRC du Rocher-Percé », ajoute M. Langelier.

Les gens de Sainte-Anne-des-Monts sont aussi actifs aujourd’hui. Le rendez-vous est donné au marché Métro. Une trentaine de bénévoles s’y relayeront jusqu’à dimanche exclusivement pour recueillir des dons. Tous les montants amassés seront remis aux 150 familles de Sainte-Anne-des-Monts et de Cap-Seize sous forme de chèques-cadeaux échangeables au supermarché.

Dans la région, c’est dans la MRC de la Haute-Gaspésie que l’on retrouve le plus haut taux de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, soit un peu plus de 11 %. (données de 2010)

Plus d'articles

Commentaires