Retour

Grande traversée d'Anticosti : 130 kilomètres de marche en 10 jours

La deuxième Grande traversée d'Anticosti, organisée par Nature Québec, s'est terminée dimanche. Pendant ce périple de dix jours, huit participants et deux guides ont traversé l'île du nord au sud.

Les marcheurs, âgés de 23 à 79 ans, ont parcouru 130 kilomètres. Ils ont notamment suivi la rivière Jupiter, la plus importante rivière à saumon d'Anticosti.

Malgré quelques incidents, dont une chute dans une tourbière et un cas d'hypothermie, l'expédition s'est bien déroulée, selon le porte-parole Gaétan Laprise.

L'un des participants, Jules Desrosiers, est âgé de 79 ans. « Comme les autres, il portait son sac de 15 kilos, au-dessus de 30 livres de bagages, tous les jours. En marchant dans la rivière, dans les cailloux. Il a démontré que quiconque veut bien le faire, peut le faire », souligne Gaétan Laprise.

Une marche semblable avait été initiée par Nature Québec, en 2016, pour réclamer la fin de l'exploration des hydrocarbures. Le gouvernement du Québec a mis fin à tout projet pétrolier sur l'île d'Anticosti en juillet.

Cette année, Nature Québec et les marcheurs militent pour que le territoire soit reconnu comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Avec les informations de Geneviève Genier-Carrier

Plus d'articles

Commentaires