Retour

Grève à l'Hôtel-Motel la Caravelle : les négociations s'amorcent

Des représentants des employés de l'Hôtel-Motel la Caravelle rencontrent les proprétaires de l'établissement jeudi et vendredi. Le syndicat, affilié à la CSN, s'attend à ce que l'employeur présente son projet de négociation lors de ces rencontres.

Les vingt employés, qui sont en grève générale illimitée depuis le 27 octobre, se plaignent notamment du non-respect des normes du travail et de l'incapacité de leurs patrons à parler français. Les propriétaires rétorquent être toujours respectueux et faire des efforts pour aborder les employés en français. Ils affirment suivre des cours pour apprendre la langue de Molière.

Par ailleurs, l'injonction déposée par l'employeur la semaine dernière a été prolongée jeudi. Celle-ci limite, entre autres, les manifestations aux abords de l'hôtel et la diffusion d'informations sur le conflit de travail. Seuls six employés pourront être sur la ligne de piquetage. 

Recours aux briseurs de grève?

Un enquêteur de la Commission des relations du travail (CRT) a été dépêché à Baie-Comeau pour vérifier les allégations de présence de briseurs de grève. 

Le conseiller syndical de la CSN, Alain Therrien, dit avoir reçu jeudi les conclusions de l'enquêteur du CRT. « Effectivement, il y aurait des briseurs de grève sur place », ajoute-t-il. 

D'après les informations de Roxanne Simard 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine