Retour

Grue mobile aux Îles : le projet pourrait être élargi

Le projet d'acquisition d'une grue mobile au port de Cap-aux-Meules pourrait être élargi à d'autres utilisateurs.

L'Association des pêcheurs professionnels des Îles-de-la-Madeleine a déposé un projet au gouvernement du Québec, il y a quelques mois, dans le cadre de la stratégie maritime, pour renouveler les équipements de Cap-aux-Meules.

L'objectif est de remplacer la grue mobile et la rampe de lancement, un projet qui s'élèverait à 750 000 $. Le gouvernement pourrait financer jusqu'à 500 000 $ du projet à l'étude.

Cette grue pourrait aussi répondre aux besoins des industriels, de la CTMA et des crabiers, selon le capitaine Jocelyn Thériault.

« Les cinq ou six bateaux et les remorqueurs de la CTMA que la grue actuelle ne peut pas lever, ce sont des pertes d'emploi, dit-il. Chaque fois qu'on va à Gaspé, on laisse jusqu'à des centaines de milliers de dollars là. »

L'entreprise Soudures Techn'Îles, établie récemment dans le port de Cap-aux-Meules, voudrait aussi commencer à construire des bateaux en acier. Une grue plus imposante de 200 tonnes sur place faciliterait la tâche.

Demandes au député Chevarie

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, confirme qu'une demande d'élargissement du projet lui a été adressée.

« Des pêcheurs, des crabiers, entre autres, qui ont des bateaux en acier de plus de 65 pieds, et certaines entreprises qui sont liées au projet maritime sont venues au bureau pour me sensibiliser à la possibilité d'avoir un projet qui soit plus global et qui permette de répondre à l'ensemble des besoins », explique-t-il.

Le député Chevarie rencontrera les dirigeants de l'Association des pêcheurs professionnels sous peu pour tenter de les convaincre d'élargir leur projet afin d'inclure d'autres utilisateurs.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires