Retour

Guy Caron inquiet pour l'avenir du port de Rimouski

Le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, ne se fait pas d'illusion quant à l'avenir du port de Rimouski. Le ministre des Transports, Marc Garneau, lui a indiqué lors d'une récente rencontre qu'il n'avait pas l'intention d'investir les 25 millions de dollars nécessaires à sa réfection.

Malgré l'insistance du député, qui a fait valoir la vocation scientifique du port, le ministre Garneau a affirmé que les installations n'étaient pas assez rentables pour bénéficier d'un tel investissement.

Le député ajoute qu'il n'y a pas de budget pour la mise à niveau des ports dont le gouvernement fédéral veut se dessaisir, comme celui de Rimouski. Un problème, puisque l'acquéreur devrait alors acquitter ces frais.

Guy Caron affirme néanmoins qu'il a l'intention de continuer à faire pression sur Ottawa dans ce dossier.

Le député veut, entre autres, faire comprendre au gouvernement libéral qu'il a non seulement la responsabilité de garder le port en bon état, mais aussi celle de l'intégrer dans la stratégie maritime du Québec.

Depuis deux ans, Rimouski n'est plus le port d'attache du Coriolis II, le navire de recherche de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il est maintenant au port de Québec. Transports Canada a condamné la jetée ouest du port, où le bateau s'amarrait, pour des raisons de sécurité en 2014. 

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?