Retour

Gymnase de Petit-Matane : pétition déposée à l'Assemblée nationale

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, dépose une pétition à l'Assemblée nationale pour demander la construction d'un gymnase à l'école de Petit-Matane.

Pour plusieurs parents, le dépôt de cette pétition signée par 507 personnes constitue une étape importante dans leur dossier. Le comité du gymnase demande au ministère de l'Éducation d'évaluer la possibilité de construire un gymnase à l'école Saint-Victor, un bâtiment érigé dans les années 50.

C'est une règle administrative, qui stipule qu'une école doit utiliser les espaces excédentaires disponibles dans un rayon de 20 kilomètres avant que le ministère l'autorise à aménager de nouveaux espaces, qui bloque tout le dossier.

L'école est située à 18 kilomètres de l'ancienne école secondaire Marie-Guyart de Matane où le gymnase est inutilisé. Le ministère a donc toujours refusé de financer la construction de l'installation même si plusieurs fois par semaine, tous les élèves d'une classe de Petit-Matane partent en autobus pour leur cours d'activités physiques. Chaque fois, le trajet aller-retour gruge l'essentiel du temps prévu à l'horaire pour le cours.

Mercredi matin, le député de Matane-Matapédia a de nouveau interpellé le ministre de l'Éducation pour qu'il se penche sur le dossier. « La mobilisation, l'argumentaire, tout est au rendez-vous. Ce qui manque, c'est la volonté politique, qu'on ne sent toujours pas », lance le député qui rappelle qu'une délégation a déjà déposé le dossier au bureau du ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D'amour à ce sujet en décembre 2015.

Le dossier, admet M. Bérubé, a failli trouver son aboutissement au moment où Yves Bolduc était ministre de l'Éducation. Avec la nomination de François Blais, puis celle de Pierre Moreau au portefeuille de l'Éducation, le comité a dû reprendre l'ensemble de ses démarches.

Plus d'articles