Retour

Harold Lebel réaffirme l'opposition de son parti à Énergie Est

Le député de Rimouski, Harold Lebel affirme que le Parti québécois a bel et bien tranché sur la question du projet d'Énergie Est lors de son congrès national à Trois-Rivières en fin de semaine. Selon lui, la position adoptée par les militants ne laisse aucun doute.

« On est contre le transport de pétrole, qu'il passe sur nos terres, sur notre fleuve, juste pour exportation. Ça fait que pour Énergie est, la position du parti est claire, la position du caucus est claire. On est contre ce projet-là », de marteler le député de l'opposition.

Tout comme son chef, Pierre Karl Péladeau, il affirme que le  projet dans sa forme actuelle ne rapporte aucune retombée au Québec, mais que personne ne peut prédire l'avenir et les modifications que le promoteur TransCanada pourrait y apporter.

Mais pour lui, il n'y a aucune ambiguïté dans ce que le Conseil national a décidé.

« On a eu un bon conseil national. […] Ça me fatigue un peu qu'un genre de débat qui a été parti dans les corridors et des analyses sur une déclaration, comme militant, comme député, je trouve ça fatiguant parce que ça ne correspond pas à ce qui s'est passé sur le plancher », d'expliquer Harold Lebel.

Le député péquiste rappelle plutôt que son parti s'oppose également au transport de pétrole par train ainsi qu'au projet de terminal pétrolier de Belledune dans le nord du Nouveau- Brunswick.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine