Retour

Harold Lebel réclame plus de soutien en matière d'alphabétisation

Le député de Rimouski Harold Lebel invite le gouvernement du Québec à mieux soutenir financièrement les organismes communautaires oeuvrant dans le domaine de l'alphabétisation. Il affirme aussi que les mesures d'austérité ne sont pas encore terminées, contrairement à ce que le gouvernement Couillard laisse entendre.

En cette rentrée parlementaire, Harold Lebel souligne que les efforts de groupes pour l'alphabétisation sont essentiels, car ils permettent de briser le cycle de la pauvreté chez des personnes qui peinent encore, en 2016, à lire et à écrire. M. Lebel pense que ce travail d'alphabétisation ne peut être confié qu'aux seules écoles.

« Tout ce qui touche l'action communautaire, c'est comme si ce n'était pas important. Le milieu communautaire a une approche différente, notamment en alphabétisation, et ça rejoint des gens qui ne pourraient pas l'être d'une autre façon. Et les organismes dans la région ont besoin d'un meilleur soutien », affirme Harold Lebel.

Le député espère que l'arrivée d'un nouveau ministre à l'Éducation se traduira par une plus grande sensibilité du gouvernement au travail fait par les organismes communautaires en alphabétisation.

Harold Lebel affirme qu'il aura aussi les libéraux à l'oeil en ce qui concerne les mesures d'austérité, qui ne sont pas encore chose du passé selon lui, et l'annonce de projets concrets dans le cadre de la Stratégie maritime.

D'après les informations de Denis Leduc

Plus d'articles