Retour

Huit milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve : l'impact serait atténué par l'eau salée

Le déversement éventuel de 8 milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve n'est pas inquiétant pour l'environnement du golfe du St-Laurent, selon Émilien Pelletier, professeur émérite en océanographie chimique à l'Institut des sciences de la mer de Rimouski. L'expert croit que les bactéries de type coliformes ne survivraient pas dans l'eau salée.

M. Pelletier ajoute que le Saint-Laurent est l'un des fleuves les plus propres du monde. « C'est d'autant plus choquant de voir qu'on va y déverser plein de choses. Si le maire de Toronto disait qu'il va déverser le tiers de ses eaux usées, je ne crois pas que celui de Montréal serait content », estime-t-il.

Un Madelinot s'indigne de l'attitude du ministère de l'Environnement

Par ailleurs, un citoyen des Îles-de-la-Madeleine dénonce avec vigueur la décision du ministre de l'Environnement du Québec, David Heurtel, d'autoriser le déversement de 8 milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent par la Ville de Montréal.

Donald Leblanc habite Bassin, aux Îles. Il craint notamment que les résidus des hôpitaux se retrouvent dans les eaux usées et soient charriés par les courants marins jusque dans l'archipel.

Espérant qu'Environnement Canada va bloquer le projet à cause de la Loi sur les pêches, il considère que David Heurtel tient deux discours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine