Retour

IGA de Sainte-Anne-des-Monts : une porte définitivement fermée pour Sobeys

Il faudra qu'une nouvelle bannière s'installe à Sainte-Anne-des-Monts pour que la population puisse avoir accès à un second supermarché.

La directrice des communications et du développement durable à Sobeys Québec, Marie-Noël Cano, assure que la décision est définitive.

Plusieurs voix se sont élevées à Sainte-Anne-des-Monts depuis l'annonce de la nouvelle pour la création d'une coopérative. Ce n'est pas une option pour Sobeys. « Changer le modèle que ce soit par franchise, qui est une de nos grandes forces chez IGA, ou un modèle de coop ne viendra pas régler le problème d'investissement nécessaire par rapport au potentiel de ventes », poursuit Mme Cano.

En fait, ce n'est pas une question de rentabilité immédiate, assure la porte-parole. « Il faut comprendre que le modèle qu'on avait en place avec l'équipe en place était fonctionnel. Ce n'est vraiment pas une question de gestion qui remet en question l'ouverture de ce magasin. »

IGA estime qu'il lui aurait fallu investir de 3 à 4 millions pour que le magasin de Sainte-Anne-des-Monts conserve le même niveau que l'ensemble de son réseau, ce qui s'avérerait non rentable. « Quand on investit dans un magasin, on doit être en mesure de démontrer que la croissance potentielle du marché va être présente au fil des prochaines années. Malheureusement, dans le cas de Sainte-Anne-des-Monts, on n'est pas en mesure de justifier le maintien de ce magasin en opération », explique la responsable des communications.

Sobeys affirme comprendre la déception

D'après Mme Cano, Sobeys est très conscient des répercussions que sa décision peut avoir en Haute-Gaspésie. « On ne ferme pas, dit-elle, un magasin sans être conscient des conséquences et quand on en est là, c'est que c'est la seule avenue qui est viable. »

Sobeys réitère son intention d'accompagner les employés dans le processus de fermeture. Le magasin IGA de Sainte-Anne-des-Monts doit cesser ses activités le 24 mars prochain.   

Un premier dossier pour le nouveau ministre?



D'ici là, la mairesse de Sainte-Anne-des-Monts, Micheline Pelletier, souhaite rencontrer le nouveau ministre responsable de la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Sébastien Proulx, pour discuter d'une solution. Elle demande un fonds d'aide ou un budget particulier comme ceux offerts aux municipalités ou aux entreprises qui traversent une période difficile.

Plus d'articles

Commentaires