Le mauvais temps qui s'est installé dans l'est du Québec fait des heureux. Les cinémas, les musées et certaines attractions attirent les touristes qui cherchent à se réfugier du froid et de la pluie.

À Matane, le cinéma Gaiété connaît un excellent début de saison. À plusieurs reprises, des représentations ont affiché complet au cours des trois dernières semaines. Il y a l'intérêt des films présentés, mais aussi le froid qui incite les gens en vacances à vouloir se divertir bien au chaud. « La température fait tout un changement », constate le copropriétaire, Guy Desjardins.

Comme le temps n'est pas propice aux BBQ ni aux soupers de famille en plein air, les gens, note M. Desjardins, vont opter pour une soirée au cinéma. « Le camping c'est la même chose. On a beaucoup de familles de l'extérieur et même de Matane aussi », observe le commerçant.

Des musées gagnants

Les musées de la région observent aussi une hausse importante de leur taux de fréquentations. Le nombre de visiteurs a augmenté de 30 % au musée de la Gaspésie comparativement à la même période l'an dernier.

Le musée a enregistré 800 entrées dans la seule journée de mercredi, indique la coordonnatrice à l'animation et à la gestion des collections au musée de la Gaspésie, Vicky Boulay. « Effectivement, on a une augmentation de l'achalandage sûrement en raison du temps maussade des derniers jours, poursuit Mme Boulay. Mais on a quelques nouveautés cette année, on espère que ça joue dans la balance. »

Le public est aussi au rendez-vous au musée acadien à Bonaventure.

Sans pouvoir préciser pour l'instant le taux d'augmentation, la responsable de l'accueil, Lili Lampron, croit comme sa collègue de Gaspé, que si le mauvais temps aide à attirer les visiteurs, la programmation est aussi un attrait. « Il faut dire que nous avons une belle exposition estivale avec des sculptures de Claude Lafortune, Colle, papier et ciseau. Ça fait un bon plan B pour des sorties familiales », commente Mme Lampron.

Explorer la mer... au centre d'exposition

À l'entrée du parc de la Gaspésie, à Sainte-Anne-des-Monts, la saison du centre Exploramer, qui fête ses 20 ans, a aussi démarré en lion.

La directrice, Sandra Gauthier, confirme une hausse de l'achalandage de 24 % par rapport à juillet 2014. Mme Gauthier juge elle aussi que la météo n'est pas la seule responsable de ce succès.

Elle observe que plusieurs visiteurs viennent de la région. « La nouvelle exposition sur les requins attire beaucoup les gens. Les gens veulent venir voir cette exposition et étant donné que le temps n'est pas très clément, ils en profitent », explique Sandra Gauthier.

La directrice d'Exploramer souligne que le taux de change entre le dollar canadien et américain est très bas ce qui en incite plusieurs à demeurer au Québec pour leurs vacances. « On voit beaucoup de gens de Québec et Montréal plus que dans les années antérieures », remarque Mme Gauthier.

Des touristes présents partout

Les touristes sont effectivement bien présents cet été en Gaspésie et pas seulement dans les musées et centres d'exposition. Le parc national de la Gaspésie enregistre une augmentation de 10 % pour les mois de mai et de juin. Le camping de Carleton affiche complet.

Le Bioparc de Bonaventure, un parc animalier, a noté une hausse de fréquentation de 16 % en juin et de 7 % en juillet.

La directrice, Marie-Josée Bernard se dit un peu surprise de ces résultats, à cause du début de saison frais, mais estime que le parc récolte le fruit du travail des dernières années. « On fait beaucoup d'efforts pour la mise en marché, la commercialisation de notre attrait, souligne Mme Bernard. Il y a aussi le fait que le Bioparc est dans une vague de modernisation au niveau des équipements et que ça suscite la curiosité. »

La saison n'est pas encore assez avancée pour que l'Association touristique régionale de la Gaspésie confirme une hausse de l'achalandage en Gaspésie, mais l'organisme avait constaté une augmentation des demandes d'information de 5 à 10 % en début de saison.

Tourisme Gaspésie investit 500 000 $ pour promouvoir la péninsule en été.

D'après le reportage de Jean-François Deschênes

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine