Retour

Impasse entre la Municipalité des Îles et ses employés

Les négociations entre les employés et la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine sont dans un cul-de-sac. Le syndicat avance que la Municipalité refuse de négocier, ce que conteste le maire.

Un texte de Jean-François Deschênes

La CSN a envoyé un dépliant dans toutes les boîtes postales des Madelinots pour les informer du piètre état des discussions avec la Ville.

Les négociations sont rompues, il n'y a aucun avancement après 31 rencontres. Même après la première séance en mars 2015, la Municipalité a immédiatement demandé une conciliation, déplore le conseiller syndical Jean-Claude Larouche.

« Après 45 minutes de négociations, la Municipalité a dit : "Nous on demande la conciliation". On n'avait pas commencé à négocier, y'avait eu juste les demandes déposées de part et d'autre », explique-t-il.

Pour le maire, Jonathan Lapierre, l'histoire est toute autre. C'est le syndicat qui s'est levé de la table de négociations pour aller chercher un mandat de grève, affirme-t-il.

« Pour nous, la seule alternative qui s'offrait à nous c'était de faire appel au ministère du Travail pour avoir un conciliateur. »

Menace de grève

Le maire veut revoir l'organisation du travail, ce qui n'a pas été fait depuis la fusion des municipalités des Îles en 2001. Le porte-parole syndical brandit la menace de grève :

Le maire Lapierre tend la main au syndicat :

123 employés syndiqués travaillent pour la Municipalité des Îles, pour une masse salariale de 7 millions de dollars.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine