Retour

Importante étape franchie pour la relance de la carrière de Saint-Vianney

Le projet de relance de la carrière de silice de Saint-Vianney dans la vallée de la Matapédia vient de franchir une étape importante puisque son promoteur a obtenu le permis d'exploitation nécessaire du gouvernement du Québec.

Un texte de Léa Beauchesne d'après les informations de Jean-François Deschênes

Après deux ans d’études et de consultations publiques, le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a émis ce permis à la compagnie Les Métaux canadiens.

Pour son président et chef exécutif, Hubert Vallée, il s'agit d'un pas important pour la réalisation du projet de 300 millions de dollars qui comprend le site de Saint-Vianney et aussi une usine de transformation à Baie-Comeau.

Le président espère recevoir ledit certificat d’ici quelques semaines et entend commencer l’exploitation au printemps 2018.

La compagnie poursuit pendant ce temps la recherche de clients. « On a trois gros clients potentiels. On a bon espoir de pouvoir régler ça pour le printemps prochain. »

La compagnie espère percer deux marchés, soit celui des roues en aluminium et celui des panneaux solaires, deux produits pour lesquels la silice fait partie intégrante.

Dans une première phase, l’exploitation de la carrière à Saint-Vianney créerait environ 15 emplois alors que l’usine de Baie-Comeau génèrerait 150 emplois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine