Retour

Incertitude économique: pas d'inquiétudes pour l'Est du Québec

La débâcle boursière en Chine soulève des inquiétudes sur les marchés mondiaux. Au Québec, l'incertitude crée des remous, mais selon l'économiste principale du Mouvement Desjardins, Joëlle Noreau, l'économie de l'Est de la province ne devrait pas être affectée par les difficultés de la bourse chinoise. De passage à Rimouski dans le cadre d'une tournée provinciale, elle soutient que nos régions sont soumises au reste de la dynamique qu'on observe pour l'ensemble du Québec.

Joëlle Noreau affirme que la croissance est relativement modeste dans un contexte plus hésitant pour le Canada, mais malgré tout un peu d'espoir vient des États-Unis.

Joëlle Noreau évalue que l'incertitude ne devrait pas trop affecter le secteur minier puisque les prix des métaux sont déjà bas. « On ne pressent pas des baisses très importantes, vraisemblablement pour les métaux industriels comme l'aluminium, le zinc, le cuivre et autres ».

L'économiste rappelle que pour le fer, la production est beaucoup plus importante que la demande.

« La Chine a contribué très fortement à faire monter les prix surtout pendant les années 2000. Sa demande n'est plus aussi soutenue. La situation peut se détériorer, mais il n'y a rien pour soutenir les prix ni à court terme ni dans les prochains trimestres. Rien pour propulser ou relancer actuellement bien des projets ».

Un coup de pouce des États-Unis

Pour les entreprises qui exploitent ou transforment le bois dans la région, la force de l'économie des États-Unis devrait contribuer à soutenir les exportations selon Joëlle Noreau.

« Actuellement la demande est soutenue, notre dollar est bas et ça fait que notre carte de visite est quand même intéressante comme producteur auprès du marché américain. »

L'économiste principale du Mouvement Desjardins ajoute que sur le marché québécois, les mises en chantier ont diminué, mais pas d'effondrement. À son avis, le secteur de la rénovation se porte bien au Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine