Retour

Initiation au pilotage de drone pour mieux connaître la réglementation

Une vingtaine d'élèves se sont initiés au pilotage de drone, lundi, à Sept-Îles, au cours d'une activité de formation. Selon les instructeurs, la réglementation de Transports Canada n'est pas encore assez connue auprès des utilisateurs.

Luc Duchemin, qui prenait part à l'activité, a appris les bonnes pratiques de vol en plus des règles qui encadrent l'utilisation de ces appareils aériens téléguidés.

Les règles sont encore méconnues auprès du grand public, selon l'instructeur en chef à l'école de pilotage I-Drone à Montréal, Charles Goyette. Il remarque que les gens ne sont pas au courant des règles et des lois en vigueur. « Ça peut amener un aspect un peu plus difficile concernant la sécurité aérienne d'abord et avant tout », explique-t-il.

Le secteur est pourtant en pleine expansion, selon Charles Goyette. La grande majorité des utilisateurs se servent de drones pour capter des images saisissantes, mais d'autres domaines convoitent aussi cet appareil.

« On a des domaines en pleine émergence, comme l'agriculture, la foresterie, l'inspection de bâtiments, l'arpentage, dit-il. Ce sont des domaines où on pense qu'il y aura la plus grande part de marché dans quelques années. »

Même si la formation pour piloter un drone n'est pas obligatoire, les usagers doivent respecter les règles, car les contrevenants s'exposent à des amendes.

Transports Canada rédige d'ailleurs une nouvelle réglementation pour mieux tenir compte de la popularité grandissante des drones.

D'après les informations de Charles-Alexandre Tisseyre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine