Retour

Innu Nikamu : un documentaire bien reçu à Montréal

La présentation en première mondiale jeudi soir à Montréal du documentaire Innu Nikamu : Chanter la résistance a connu un franc succès.

Réalisé par Kevin Bacon Hervieux, le film d’une durée de 96 minutes raconte l’histoire de ce grand rassemblement musical autochtone qui se tient chaque année au coeur de la communauté de Maliotenam.

Le film, résultat d’un processus d’écriture, de tournage et de montage de plus de 4 ans a suscité une longue ovation debout durant toute la durée du générique.

Le documentaire présenté dans le cadre du Festival du nouveau cinéma donne notamment la parole à Philippe McKenzie, le premier chanteur en langue innue et Danielle Descent, psychologue et cofondatrice du festival.

Kim Fontaine, Jean-Luc et Florent Vollant, Natasha Kanapé Fontaine et Shauit proposent également leurs réflexions sur l’identité, les traditions ancestrales et l’histoire parfois douloureuse de la communauté innue.

Une sortie en salle est prévue à l’hiver ou au printemps prochain. La version de 45 minutes sera également présentée sur les ondes de la chaîne APTN et sur les ondes du Canal D en 2018.

L’équipe composée du réalisateur Kevin Bacon Hervieux, du producteur Ian Boyd et d’un protagoniste du film, Kim Fontaine, souhaite aussi pouvoir faire une tournée des Cégeps et des communautés autochtones.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine