Retour

Inondations à Pohénégamook : l'industrie touristique garde espoir

Deux jours après l'inondation à Pohénégamook, les dégâts sont encore visibles et certaines entreprises vivant du tourisme traversent une période difficile, mais gardent espoir.

Au club de golf, l'achalandage n'était pas très élevé depuis le début de la saison en raison du mauvais temps. Les pluies abondantes des derniers jours rendent la situation encore plus difficile. Le président du club de golf n'est toutefois pas prêt à lancer la serviette.

En bordure du lac, on se retrousse les manches aussi. Le niveau de l'eau est très haut et on espère qu'il va redescendre. Malgré tout, l'activité de beach party aura lieu samedi comme prévu.

Retour à la normale pour les résidents

Autrement, la situation revient peu à peu à la normale à Pohénégamook. Des intervenants du Service de sécurité incendie se sont assurés de sécuriser les lieux. Selon la municipalité, 75 % des familles évacuées sont maintenant de retour à la maison.

Une rencontre d'information pour les citoyens se tiendra ce soir à 19h, à la salle Léon-Desjardins.

Tous les travaux d'urgence ont été évalués et des équipes s'affairent à réparer les dégâts pour favoriser la réintégration des personnes qui sont toujours évacuées.

Des analyses géotechniques des sols seront effectuées au cours des prochains jours.

Le réseau d'aqueduc n'a pas été touché, mais des routes et des rues ont été brisées par les inondations. Des routes du quartier Saint-Éleuthère, dont les rues Saint-Laurent, des Pignons, de l'Église, Vieux-Chemin, de même qu'une portion de la rue Saint-Vallier, sont toujours fermées à la circulation.

La mairesse de Pohénégamook, Louise Labonté, invite les gens à respecter les barrières de sécurité. « Il y a beaucoup d'érosion, l'érosion sous le pavage n'est pas toujours visible et c'est pour cela qu'on garde la route fermée. Il faut s'assurer que la circulation peut se faire en toute sécurité », explique la mairesse.

Plusieurs rues sont à reconstruire et la patience sera de mise, ajoute Mme Labonté.

L'hôtel de ville : le centre névralgique

Québec a accordé une aide financière pour zone sinistrée et tous les citoyens touchés par les inondations sont invités à s'enregistrer à l'hôtel de ville pour remplir les formulaires de demande d'aide. Ils seront assistés par du personnel dépêché par le ministère de la Sécurité publique.

Des gens de la Croix-Rouge sont aussi en poste à l'hôtel de ville afin de soutenir les sinistrés.

Des conteneurs pour débris ont été installés dans le stationnement du Centre de loisirs Guy-Pelletier et dans la rue de l'Église.

Des débris se sont aussi accumulés le long des berges du lac Pohénégamook. La mairesse invite donc les plaisanciers à être très prudents et leur recommande même d'éviter de circuler sur le lac ces prochains jours.

La Ville encourage aussi la population à participer au nettoyage des berges du lac.

Plus d'articles

Commentaires