Retour

Inspirer les entreprises pour développer l'agrotourisme au Bas-Saint-Laurent

Que ce soit en gestion de médias sociaux, en réseautage ou en positionnement agrotouristique, plusieurs entreprises agricoles de la région viennent faire le plein d'idées au deuxième colloque bas-laurentien en agrotourisme et mise en marché de proximité.

Un texte de Laurence Gallant.

L'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de La Pocatière accueille ce colloque coordonné par le ministère de l'Agriculture.

L’évènement veut encourager les entreprises agricoles de la région à se réseauter davantage et à se distinguer des marchés existants.

« C’est vraiment pour éveiller les gens dans leur diversification et dans leur positionnement d’entreprise. […] Se démarquer, se faire connaître, attirer les gens chez soi ou être capable de vendre ses produits convenablement en mise en marché de proximité... ce sont toujours des défis qui sont présents », affirme Véronique Gagnon, agronome au ministère de l’Agriculture.

Sous le thème « Fabriquer la différence », l'évènement rassemble des acteurs du milieu touristique et des entreprises agricoles de la région qui désirent commercialiser leur produit en marché de proximité et diversifier leurs activités, notamment avec l'agrotourisme.

L’offre est là, on a des mentors qui sont là depuis plus de dix ans qui pratiquent l’agrotourisme, mais par contre c’est quand même à organiser, à positionner au Bas-Saint-Laurent

Véronique Gagnon, agronome au ministère de l’Agriculture

Selon le diagnostic en agrotourisme au Bas-Saint-Laurent présenté samedi par le ministère, au moins 77 entreprises agricoles seraient en mesure de pratiquer l’agrotourisme au Bas-Saint-Laurent.

Le MAPAQ coordonne l’évènement en partenariat avec la MRC de Kamouraska et Promotion Kamouraska. Il compte l'organiser aux deux ans dans différentes MRC du Bas-Saint-Laurent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine