Retour

Installations adaptées : Sept-Îles fait un pas en avant avec son complexe aquatique

L'amélioration de l'accessibilité aux lieux publics pour les personnes handicapées comporte d'importants défis pour les villes et les commerces. À Sept-Îles, le nouveau complexe aquatique est un bon exemple des démarches entreprises par la Ville pour faciliter l'accessibilité.

Pour Josée Jomphe, une résidente de Sept-Îles qui se déplace en fauteuil roulant, les installations adaptées du complexe aquatique lui permettent enfin de pratiquer son sport de prédilection.

Après des années d'attente, l'ancienne sauveteuse a savouré sa première baignade.

Une personne sur trois vit avec un handicap mineur ou majeur à Sept-Îles, selon des données de la Ville.

Un plan d'action mis en oeuvre par la Ville cherche à favoriser l'intégration des personnes handicapées. Sept-Îles adapte par exemple les trottoirs, installe des boutons de passage aux grandes intersections et offre un transport au centre-ville. 

Poursuivre la sensibilisation

Des organismes sensibilisent les commerces privés à rendre leurs lieux plus accessibles. Annie Tremblay, directrice du Module d'épanouissement à la vie, explique qu'adapter un établissement va du stationnement jusqu'à l'entrée du bâtiment, puis de l'entrée jusqu'à la salle de bains.

Josée Jomphe souhaite que les personnes handicapées soient sur le même pied d'égalité que le reste de la population. « Que ça devienne un réflexe, comme la piscine. La piscine a été pensée en fonction de cela », lance-t-elle.

D'après le reportage de Charles Alexandre Tisseyre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine