Retour

Institut de technologie alimentaire de La Pocatière : un ultimatum au ministre

Les auteurs du mémoire sur l'avenir de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de La Pocatière exigent une rencontre avec le ministre de l'agriculture Pierre Paradis, d'ici la fin mars.

Le député provincial de Côte-du-Sud, Norbert Morin a pris l'engagement de faire avancer le dossier lors d'une rencontre la semaine dernière avec les villes de La Pocatière et de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, ainsi que la MRC de Kamouraska.

Le maire de La Pocatière, Sylvain Hudon affirme que depuis le dépôt du mémoire, il y a près d'un an, les auteurs sont toujours en attente d'un suivi.

« Peut-être que le ministre ne connaît pas toute la richesse agricole et son enseignement chez nous. Et on veut lui faire part qu'on veut trouver une solution spécifique à chez nous. Parce qu'il y a des réalités différentes dans le domaine agricole à La Pocatière. [...] Et après un an, ce serait normal que le ministre vienne nous rencontrer », affirme monsieur Hudon.

Dans ce mémoire, les élus disent craindre pour la survie de l'ITA et demandent entre autres, que l'Institut change de statut afin de devenir une société d'État sous le contrôle d'un conseil d'administration.

D'après les informations de Jennifer Boudreau

Plus d'articles