Retour

Interdiction d'utiliser la dameuse du Centre de ski Mont-Béchervaise jusqu'à nouvel ordre

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) formule des recommandations à la suite de l'enquête sur l'accident de travail survenu vendredi, au Centre de ski Mont-Béchervaise à Gaspé. Il sera interdit d'utiliser l'unique dameuse du centre, tant que certaines conditions ne seront pas respectées.

L'enquête révèle qu'un problème avec le dispositif d’interverrouillage de la dameuse, le système de sécurité qui permet un verrouillage automatique, est à l'origine de l'incident, survenu vendredi dernier.

Le travailleur, qui était sorti du véhicule, a été entraîné sous la chenille de la dameuse, après que la marche arrière ait été actionnée accidentellement.

Même si l’homme a été traîné sur une distance d'environ 75 mètres, il n’a subi que des blessures mineures.

La CNESST interdit l'utilisation de la dameuse jusqu'à ce que la plupart de ces conditions soient respectées.

Réaction de la direction

Le directeur du centre, Igor Nérisson, espère avoir reçu les pièces pour réparer la machine et répondre aux exigences de la CNESST d’ici la fin de la semaine. « C’est la seule dameuse et il n’y en a pas beaucoup dans la région. » précise-t-il.

Ce qu’on veut c’est surtout que ça se règle le plus rapidement possible, pour que les skieurs puissent avoir accès aux pistes.

Igor Nérisson, directeur, Centre de ski Mont-Béchervaise

Le directeur est aussi soulagé que le travailleur n’ait subi que des blessures mineures, en précisant qu'il s'agit d'une luxation de l’épaule. « On est extrêmement chanceux, on s’entend parce que c’est quand même une grosse machinerie une dameuse. Il s’en sort très bien. »

M. Nérisson considère que l'accident n'a pas été causé par de la négligence.

Plus d'articles

Commentaires