Retour

Internet et téléphonie cellulaire : la voix des régions portée devant le CRTC

Le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, estime que l'absence ou la faible couverture Internet haute vitesse et cellulaire dans les milieux ruraux de son comté menace le développement économique de communautés entières. 

Plaidoyer pour les régions

Le député était le premier témoin, jeudi, aux audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) sur l'état des services de télécommunications de base au pays. 

Monsieur Caron a expliqué aux commissaires que 8 municipalités rurales de son comté qui regroupent 5 000 résidents n'ont aucune couverture cellulaire, ce qu'il juge inconcevable en 2016.

De la même manière, le député a déploré la faiblesse de la couverture Internet haute vitesse malgré des années de promesses faites par les compagnies de télécommunications ou les autorités responsables. Il estime que même la couverture par satellite n'est pas une solution à tous les problèmes en milieux ruraux.

Le député Caron a ainsi estimé qu'il est impératif que les régions rurales puissent avoir accès à Internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire pour que les entreprises locales demeurent concurrentielles par rapport à celles des milieux urbains et pour que les communautés soient en mesure de retenir les familles et même d'en attirer de nouvelles. 

Consensus régional

Monsieur Caron n'est pas seul dans cette bataille. Son collègue de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, tient le même discours. Les deux députés, l'un néo-démocrate et l'autre conservateur, ont uni leurs efforts récemment dans l'espoir que le CRTC oblige les compagnies de télécommunications à offrir un service de qualité partout sur le territoire. Le député Généreux témoignera mercredi prochain devant le CRTC, mais auparavant, lundi, ce sera au tour de la compagnie Telus de s'exprimer devant l'organisme fédéral. 

Autres intervenants

Le Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine et la MRC du Témiscouata figurent également sur la liste des témoins qui seront entendus par le CRTC. Il est possible de suivre les audiences en direct sur le site Internet de l'organisme. 

Les audiences ont commencé lundi dernier et se poursuivront jusqu'à la fin du mois. 

Plus d'articles

Commentaires