Retour

Jasmin Roy invité dans les communautés innues pour lutter contre l'intimidation

L'auteur et conférencier Jasmin Roy est de passage dans les communautés innues de la Côte-Nord à l'occasion de la Semaine contre l'intimidation et la violence à l'école.

Il a été invité à présenter des conférences à Pakuashipi, La Romaine et Mingan.

Jasmin Roy souligne que plusieurs personnes de tous âges, qui ont été victimes d'intimidation, ont pris la parole pour témoigner.

« Il y a des personnes plus âgées qui vont s'exprimer et elles ont plus besoin de témoigner que de poser des questions, explique-t-il. Il y a beaucoup de demandes pour raconter leur histoire devant tous, ce qui est une bénédiction. J'arrive et je suis l'étranger, mais s'il y a quelqu'un de leur communauté qui exprime le même problème, la même tristesse et le même désespoir que j'ai vécus, ça donne plus un sens. »

Selon lui, l'intimidation se vit de la même façon dans une communauté autochtone ou non autochtone.

« Pour avoir visité plusieurs communautés autochtones, c'est à peu près l'image de ce que l'on vit nous-même, dit-il. La différence, peut-être, c'est la différence du milieu. C'est un milieu qui est plus fermé. Des fois, ça peut se vivre aussi à l'extérieur de l'école, dans la communauté. Il faut travailler sur une approche beaucoup plus globale. »

Jasmin Roy constate par ailleurs qu'il y a un changement de mentalité qui s'opère au Québec concernant l'intimidation, bien qu'il reste encore un travail de sensibilisation à poursuivre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine