Retour

Jean-François Fortin dénonce l'attitude des autres chefs

Le député sortant de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia et chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, dénonce l'attitude des chefs conservateur, néo-démocrate et libéral en ce début de campagne électorale.

Il reproche notamment au chef du Nouveau Parti démocratique, Thomas Mulcair, d'éviter les questions des journalistes et au chef conservateur, Stephen Harper, de fuir les débats.

Selon lui, le premier ministre sortant choisit le format, les thèmes, le lieu et même la date des débats.

Du même souffle, Jean-François Fortin accuse les autres chefs de servir l'intérêt de leur parti plutôt que de servir celui des électeurs. Il déplore par ailleurs qu'il n'ait pas reçu d'invitation à aucun débat, même si son parti comptait deux députés à la dissolution de la Chambre.

« Plus on parle de nos idées, plus elles font leur chemin. Nous espérons que la longue campagne nous permettra d'avoir un plus grand nombre de tribunes. »

Il dit qu'il aurait souhaité participer au débat qui se tiendra jeudi soir à Toronto.

Plus d'articles

Commentaires