Retour

Jean-François Fortin minimise le départ de son organisateur de campagne pour le Bloc

Le chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, minimise le départ de son organisateur de campagne de l'Est du Québec pour le Bloc québécois et décoche du même coup des flèches à l'endroit de son ancienne formation politique.

« C'est un choix personnel que je respecte, mais ça n'affecte aucunement ma capacité organisationnelle », affirme d'emblée Jean-François Fortin au sujet de la décision de Grégoire Bérubé de regagner le Bloc québécois, en juin dernier.

Le chef du nouveau parti politique assure que son équipe est à l'œuvre sur le terrain et que sa campagne va bon train.

Les « vieilles méthodes » du Bloc

Le député sortant de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia se montre critique envers les méthodes du Bloc québécois qui, dit-il, a courtisé les autres membres de son équipe.

L'ex-bloquiste estime par ailleurs que le Bloc québécois peine à « renouveler sa formule » et que le retour de Gilles Duceppe a « convaincu bon nombre de gens de ne pas retourner au [parti] ».

Des candidats en Ontario et au Labrador

Jean-François Fortin annonce avoir rassemblé une « douzaine » de candidats au Québec en vue des élections fédérales. « Nous aurons des candidats dans toutes les régions du Québec », assure-t-il.

Forces et Démocratie, qui se définit comme un parti régionaliste, a aussi l'intention de présenter deux candidats en Ontario et au Labrador.

Le parti devra toutefois bien cibler les actions qu'il entend mener au cours de cette longue campagne électorale. Jean-François Fortin concède que son parti n'a pas les moyens financiers de soutenir un marathon jusqu'au 19 octobre. 

Avec les informations de Catou MacKinnon de CBC

Plus d'articles

Commentaires