Retour

Jean-François Fortin minimise le départ de son organisateur de campagne pour le Bloc

Le chef de Forces et Démocratie, Jean-François Fortin, minimise le départ de son organisateur de campagne de l'Est du Québec pour le Bloc québécois et décoche du même coup des flèches à l'endroit de son ancienne formation politique.

« C'est un choix personnel que je respecte, mais ça n'affecte aucunement ma capacité organisationnelle », affirme d'emblée Jean-François Fortin au sujet de la décision de Grégoire Bérubé de regagner le Bloc québécois, en juin dernier.

Le chef du nouveau parti politique assure que son équipe est à l'œuvre sur le terrain et que sa campagne va bon train.

Les « vieilles méthodes » du Bloc

Le député sortant de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia se montre critique envers les méthodes du Bloc québécois qui, dit-il, a courtisé les autres membres de son équipe.

L'ex-bloquiste estime par ailleurs que le Bloc québécois peine à « renouveler sa formule » et que le retour de Gilles Duceppe a « convaincu bon nombre de gens de ne pas retourner au [parti] ».

Des candidats en Ontario et au Labrador

Jean-François Fortin annonce avoir rassemblé une « douzaine » de candidats au Québec en vue des élections fédérales. « Nous aurons des candidats dans toutes les régions du Québec », assure-t-il.

Forces et Démocratie, qui se définit comme un parti régionaliste, a aussi l'intention de présenter deux candidats en Ontario et au Labrador.

Le parti devra toutefois bien cibler les actions qu'il entend mener au cours de cette longue campagne électorale. Jean-François Fortin concède que son parti n'a pas les moyens financiers de soutenir un marathon jusqu'au 19 octobre. 

Avec les informations de Catou MacKinnon de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine