Les Matanais ont choisi de faire confiance au maire sortant de Matane, Jérôme Landry, pour un second mandat.

Un texte de Brigitte Dubé

Il a été réélu avec 3251 voix. Son adversaire, Jean-Claude Harrisson, a obtenu 1677 voix. Jérôme Landry a donc récolté près de 66 % des voix.

À sa première élection, Jérôme Landry l'avait emporté avec 2269 voix, presque 43 % des suffrages, avec une faible majorité de 339 voix de plus que sa principale rivale, France Caron. Un peu moins de 45 % des électeurs matanais s’étaient rendus aux urnes, ce qui est 10 % de moins qu'à l'élection de 2009. Il avait pris la relève du maire Claude Canuel.

M. Landry se dit heureux de cette majorité. « Ce qui est remarquable, c’est l’équipe qui change avec cinq nouveaux conseillers. Nous avons une jeune femme de 23 ans. Ça va créer une dynamique très différente. »

Les défis sont nombreux pour Jérôme Landry, qui a promis de poursuivre la revitalisation du centre-ville. Il souhaite aussi redynamiser l’économie locale en attirant de nouvelles entreprises et en développant une culture entrepreneuriale. Il estime cependant que le manque de main-d’œuvre pour les entreprises existantes est préoccupant.

L’avenir du port de mer, lié aux promesses de la Stratégie maritime du Québec et à la volonté d'Ottawa de le remettre à niveau, figure aussi parmi ses priorités, tout comme le dossier de la revalorisation du site de l’ancienne cartonnerie RockTenn.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine