Retour

Jeunes et forêt : un mariage de plus en plus réussi

Les métiers de la forêt gagnent en popularité, selon le Centre professionnel en foresterie de l'Est du Québec. Près de 400 jeunes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie sont attendues aujourd'hui au Centre de Causapscal dans le cadre de l'événement « Viens vivre la forêt ».

L'événement est organisé pour promouvoir les métiers de la forêt de tous les niveaux de formation, que ce soit les métiers professionnels, les techniques collégiales ou les diplômes universitaires. « Traditionnellement, l'activité se déroule en forêt afin de mettre les jeunes en contexte », explique François Leblanc, technicien en formation professionnelle.

Cet événement revient pour une neuvième année de suite. Au départ, le rendez-vous avait été créé pour convaincre les jeunes de s'intéresser aux métiers de la forêt dans un contexte de crise forestière. La situation a toutefois bien changé. « Nous sommes plus dans un dessus [NDLR de vague] que dans un creux de vague », commente M. Leblanc.

D'ailleurs, le regain en forêt se transpose dans les écoles. Le Centre de formation professionnelle de Causapscal affiche complet tant pour le programme d'aménagement que celui d'abatage ou d'opérateur de machinerie forestière. « On repousse les inscriptions à la prochaine session. Ça va bien », indique M. Leblanc.

Le technicien n'est pas inquiet pour les perspectives d'emploi, même s'il advenait un nouveau ralentissement. « Souvent, dit-il, ce sont des jeunes passionnés qui ont déjà beaucoup d'intérêt pour le domaine. Ceux qui y croient et qui sont vraiment faits pour le métier vont faire leur place. »

Pour le moment, selon M. Leblanc, le taux de placement du Centre de foresterie de Causapscal demeure excellent, notamment grâce aux stages en entreprise réalisés par les finissants.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine