Retour

Johanne Johnson a avoué à des agents doubles avoir tué son conjoint

C'est dans un chalet de la station touristique Pin Rouge que Johanne Johnson aurait avoué avoir tué son conjoint, James Dubé, au terme d'une opération de type Mr. Big qui a duré 4 mois.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel

L'agent d'infiltration responsable de l'opération a décrit devant le jury le scénario final de l'opération à New Richmond et que les policiers avaient pris soin de mettre l'endroit « sous écoute ».

Pensant qu'elle rencontrait le grand patron de la fausse organisation criminelle, Johanne Johnson aurait avoué selon le témoin, avoir commis le meurtre de son ex-conjoint James Dubé. Elle aurait dit à quel endroit elle avait caché l'arme du crime.

Par la suite, deux agents doubles ont reconduit l'accusée. Elle sera finalement arrêtée un peu plus tard dans le stationnement d'une épicerie.

Méthode controversée

Contre interrogé par l'avocat de Johanne Johnson, l'agent d'infiltration a expliqué au jury que la méthode Mr Big était illégale dans certains États américains et dans d'autres pays.

Cette méthode d'enquête controversée a été créée par la GRC à la fin des années 80 dans l'Ouest canadien la plupart du temps pour des meurtres non résolus.

En 2014, le plus haut tribunal du pays a conclu que les règles ne protègent pas adéquatement les droits de la personne.

D'après les informations de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine