Johanne Johnson fait appel de sa condamnation pour meurtre au second degré de son mari James Dubé.

Un texte de Jean-François Deschênes

Elle présentera sa requête le deux mai au palais de justice de Québec. L'avocat de Mme Johnson, Me Rodrigue Beauchesne, présentera trois requêtes : requête sur la déclaration de culpabilité, requête sur la peine et requête sur la mise en liberté.

Après trois jours de délibération, le jury composé de cinq hommes et sept femmes, avait reconnu coupable la femme de 54 ans le samedi 16 avril au palais de justice de Percé. Elle a alors été condamnée à perpétuité sans possibilité de libération avant 11 ans..

Le procès avait duré un mois et demi.

Meurtre à Grande-Rivière

James Dubé avait été retrouvé mort d'une balle dans la tête à son domicile de Grande-Rivière en 1998. Il a été établi qu'il avait été tué par une carabine de calibre 22.
Johanne Johnson avait été la principale suspecte dans cette affaire, mais la Sûreté du Québec n'avait pas assez de preuves pour l'arrêter à l'époque.

En 2013, la section des crimes non résolus a recueilli une nouvelle preuve, lors d'une opération de type Mr. Big, qui a mené à l'arrestation de la femme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine