Retour

Jour du Souvenir : la résilience fait partie de la vie du capitaine Yves Roy

En ce jour du Souvenir, le capitaine Yves Roy, originaire de Matane, parle de résilience, essentielle pour les soldats hantés par des images qui ne peuvent s'effacer à la suite de participations à différents conflits.

Un texte de Brigitte Dubé d'après une entrevue réalisée par de Isabelle Lévesque à l'émission « Bon pied bonne heure »

Écoutez l'entrevue ici

Il profite évidemment du 11 novembre pour se rappeler des collègues perdus et des soldats canadiens qui se sont battus et ce ceux qui sont morts dans divers conflits qui ont marqué l'Histoire.

Yves Roy est un officier d'infanterie membre du Royal 22e régiment basé à la Citadelle de Québec. Il est capitaine-adjudant du corps de réserve des Fusiliers du Saint-Laurent basé à Rimouski. Il cumule plus de 32 ans de carrière.

Natif de Matane, le capitaine dit avoir embrassé la carrière militaire pour avoir la chance d'avoir de relever des défis. Il a participé à plusieurs missions où différents événements l'ont traumatisé.

Il a notamment pris part à des missions en Allemagne, à l'époque de la Guerre froide, puis en ex-Yougoslavie et plus récemment en Afghanistan; des missions où il a perdu des compagnons, des frères d'armes.

Aujourd'hui, son rôle est de s'assurer que les réservistes qui travaillent à temps partiel seront préparés à leurs missions.

Plus d'articles