Retour

Junior Wilson recrée le mode de vie des autochtones à Mont-Louis

Venu habiter à Mont-Louis en 2005, Junior Wilson souhaitait vivre davantage en harmonie avec la nature. De descendance autochtone, il a voulu apprendre et se réapproprier les traditions de ces peuples.

Un texte de Brigitte Dubé

Junior Wilson s'est réapproprié les traditions autochtones à partir de la vingtaine. Il a grandi au nord de Montréal, sans que ces traditions ne lui soient transmises. Sa grand-mère faisait partie de la communauté attikamek de Wemotaci en Haute-Mauricie.

Sa vie a changé, à la suite d'une soudaine prise de conscience.

Aujourd'hui, Junior Wilson fait beaucoup d'artisanat d'inspiration autochtone.

Il entretient une vie spirituelle inspirée de ses ancêtres. Il a d'ailleurs construit une loge cérémoniale où il célèbre des rituels.

Comme le faisaient les autochtones, il pratique l'autosuffisance alimentaire le plus possible. Il cultive des fruits et des légumes sur sa terre et fume le poisson pour l'hiver, cuisine des saucissons, fait des conserves, congèle sa viande et conserve ses légumes du jardin dans son caveau.

Plus d'articles