Retour

L'absence de protection contre les chutes cause la mort d'un employé de Véolia à Sept-Îles

La mort d'un employé aux installations de Véolia à Sept-Îles, le 20 octobre 2015,  a été causée par l'absence de mesures de protection contre les chutes, selon la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Clermont Larouche, 65 ans, a perdu la vie en tombant du haut d'un camion-citerne.

La CNESST a délivré un constat d'infraction à Véolia. Elle a imposé une amende entre 16 124 $ et 64 495 $. Le montant exact de l'amende sera connu si la compagnie plaide coupable ou lorsque les procédures judiciaires seront complétées.

Le chef d'équipe prévention-inspection à la CNESST, Alain Otis, rappelle que pour « tout travail effectué à plus de trois mètres du sol, de n'importe quelle durée, il doit y avoir de la protection contre les chutes ».

Clermont Larouche a été retrouvé inconscient, en octobre dernier, aux installations de l'entreprise Veolia à Sept-Îles. Il a été transporté à l'hôpital, où son décès a été constaté.

D'après les informations de William Phénix. 

Plus d'articles

Commentaires