Retour

L'accueil des Gaspésiens fait du Raid international Gaspésie un événement unique

Le deuxième Raid international Gaspésie se déroulera du 10 au 13 septembre, dans la Baie-des-Chaleurs. 140 compétiteurs de 13 pays répartis dans 48 équipes sont attendus.

Il n'a que deux ans, mais se démarque déjà parmi d'autres, bien établis. Le secret : la qualité de l'accueil des Gaspésiens.

Nouveauté de cette année : 14 équipes sont complètement gaspésiennes ou mixtes (au moins un Gaspésien).

Cette compétition, qui se fait en équipe de deux ou de quatre personnes, comporte plusieurs épreuves, notamment de nage, de vélo de montagne, de canot et de randonnée. Il y a possibilité de deux parcours : 300 et 150 kilomètres.

Communauté enthousiaste

Selon le porte-parole du Raid, Daniel Labillois, la communauté manifeste son enthousiasme de différentes façons. Le recrutement de bénévoles a été facile, avec une centaine de participants. Les clubs sociaux aussi sont de mèche avec l'organisation.

D'autres participent aussi à leur façon.

Selon M. Labillois, les journalistes internationaux considèrent que le Raid se démarque de ses semblables pour la qualité de l'accueil gaspésien et les activités permettant aux raideurs de fraterniser avec la population.

Le magazine français Géo Plein Air titrait d'ailleurs son article, publié en mai, La course qui rend heureux.

Comme le parcours se fait en quatre jours, quatre étapes séparées, il y a des activités avec la population chaque soir.

La population incitée à bouger

L'organisation fait une belle place aux jeunes et à la population afin d'inciter les gens à bouger. Près de 200 élèves du secondaire prendront le départ en même temps que les compétiteurs pour un parcours différent appelé Prologue jeunesse Desjardins. Le dimanche, le public en général pourra participer au Raid Bouge pour que ça bouge.

D'après des propos recueillis par Joane Bérubé

Plus d'articles

Commentaires