Retour

L'agrandissement du stade Premier Tech à Rivière-du-Loup devra attendre

Rivière-du-Loup doit faire une croix sur l'agrandissement du stade Premier Tech, du moins pour l'instant, faute d'une subvention du ministère de l'Éducation.

Un texte de Sébastien Desrosiers

La Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup espérait obtenir une subvention de près de 6 millions de dollars de la part du gouvernement du Québec pour réaliser la phase 2 du stade multisport, inauguré en janvier. Or, le ministère de l'Éducation ne dispose que d'une enveloppe de 50 millions de dollars pour financer des infrastructures sportives et récréatives, et une centaine de projets ont été soumis à l'échelle de la province.

La commission scolaire a reçu une lettre de refus qu'elle a notamment présenté au conseil des commissaires mardi soir.

Le secrétaire général et directeur des communications, Éric Choinière, explique que le projet d'agrandissement du stade Premier Tech n'est pas écarté, mais plutôt remis à plus tard.

« Il faut juste qu'on prenne le temps de prendre notre souffle là-dessus, dit-il. On est très fier de l'infrastructure qu'on a là. Cependant, ça fait plusieurs fois qu'on se positionne sur des projets de cette nature-là. Le stade, tel qu'il est, a été construit en fonction de la possibilité d'ajouter une phase 2, donc un troisième terrain de soccer. »

La commission scolaire devra vraisemblablement attendre un nouveau programme de subventions pour les infrastructures.

Plus d'articles