Retour

L'ancien maire de Saint-Augustin condamné à rembourser une journée de salaire

La Commission municipale du Québec oblige Glen McKinnon, l'ancien maire et conseiller de Saint-Augustin, à rembourser son salaire du 22 juillet 2014.

Fin septembre, la Commission municipale du Québec a conclu que Glen McKinnon s'était placé en situation de conflit d'intérêts, lors de l'adoption d'une résolution au conseil municipal de Saint-Augustin, en juillet 2014.

La Commission municipale du Québec a aussi conclu que Glen McKinnon n'avait pas manqué au Code d'éthique de sa municipalité lorsqu'il a vendu, en 2013, un de ses immeubles à la municipalité pour la somme de 990 500 $, alors que l'évaluation municipale du bâtiment était de 497 600 $. 

Les juges de la Commission estiment que la vente de l'immeuble n'a pas été faite à des conditions préférentielles.

La Commission reproche à l'ancien maire d'avoir pris part aux délibérations concernant le remboursement du solde de la vente de l'immeuble, près d'un an plus tard.

En plus de cette amende, l'ancien élu a reçu une réprimande de la Commission municipale. 

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque