Retour

L'athlète de Port-Cartier Mariane Lapierre : plus déterminée que jamais

À 14 ans, l'athlète de Port-Cartier Mariane Lapierre vise déjà les sommets de sa discipline : le kayak-slalom.

Comme plusieurs jeunes athlètes, elle rêve d'un podium olympique. Mais avant d'espérer un jour y arriver, Mariane Lapierre a un long chemin à parcourir.

À Port-Cartier, elle s'entraîne en vue du Championnat canadien de canoë-kayak en eau vive, qui se tiendra en août au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Il n'y a pas comme les installations nécessaires pour que je puisse pratiquer ma discipline, fait que tout ce que je fais c'est pratiquer mes techniques de base, de lire, entrer dans le courant, sortir dans le courant, puis me faire un peu de bras », explique-t-elle.

La compétition de cet été lui permettra de se mesurer à d'autres athlètes canadiennes de son âge.

Du triathlon au kayak-slalom

Cette ex-triathlète s'est tournée vers le kayak-slalom à la suite de problèmes de santé.

« Maintenant je suis correcte, je peux m'entraîner en kayak comme je veux », explique-t-elle.

Le kayak-slalom lui permet donc de renouer avec la compétition dans une discipline olympique de vitesse où le pagayeur doit franchir des portes en suivant le courant, mais aussi à contre-courant.

« Il faut savoir lire les rivières, puis bien s'enligner dans les portes. Si on en touche, c'est 2 secondes de pénalités, si on manque une porte, c'est 50 secondes de pénalité. »

Mariane Lapierre a découvert ce sport lors d'un camp d'été dans la région de Québec.

Il existe peu de rivières aménagées pour la pratique du kayak-slalom au Québec et aucune sur la Côte-Nord. Mariane Lapierre aime tellement ce sport qu'elle va déménager à Beaupré, dans la région de Québec, pour s'entraîner et poursuivre son rêve.

D'après le reportage de Diana Gonzalez.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine