Retour

L'eau se met en travers des canots à glace à Rimouski

Rimouski a accueilli samedi le deuxième Défi des glaces. La course de canot à glace entre le quai de Rimouski Est et l'Île Saint-Barnabé a réuni une centaine d'athlètes, qui ont subi les douces températures de l'hiver.

Un texte de Sébastien Desrosiers

Pour les canotiers qui aiment ramer, les conditions étaient idéales samedi sur le fleuve Saint-Laurent. Le parcours, composé d'eau à 80 %, a offert tout un contraste avec le premier Défi des glaces tenu à Rimouski en 2015.

« Cette année, avec le phénomène El Niño notamment, on a des conditions particulières », admet Damien Morandi, directeur du RikiFest, soit l'événement qui parraine la course. « Le problème c'est qu'on a moins de glace », dit-il, puisque l'organisation a dû revoir le trajet à plusieurs reprises.

Qui dit conditions différentes dit techniques différentes pour les équipes.

« L'année passée, c'était que de la trotte, c'était juste une énorme banquise avec de la neige, donc c'était un deux heures de trotte avec les pieds seulement », explique Gabriel Piette-Lauzière, membre de l'équipe Fastoche/INRS de Québec. « Aujourd'hui, c'est complètement l'inverse, beaucoup de rame, donc ce sont les techniques de rame sont mises à l'épreuve et les stratégies sur l'eau. »

Les 20 équipes réparties dans les catégories Élite masculine, Élite féminine et Sport ont dû effectuer trois allers-retours entre le quai de Rimouski Est et l'Île Saint-Barnabé, un parcours d'une dizaine de kilomètres.

Le Nordet de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) a pris le 4e rang de la catégorie Sport, alors que l'équipe Relève de l'UQAR a terminé au dernier rang.

« Les conditions ont fait que c'est pas tellement technique », précise Julien Robitaille du Nordet. « Probablement que ce sont les plus en forme qui ont réussi à gagner la course. »

Le RikiFest est lancé!

Des centaines de spectateurs ont assisté à la deuxième épreuve du Circuit québécois de canot à glace.

Les canotiers ont rendez-vous au Carnaval de Québec le 6 février pour la troisième étape, mais pour les Rimouskois, le plaisir ne fait que commencer. La course de canot à glace a donné le coup d'envoi au RikiFest, le festival d'hiver de Rimouski. « C'est le plus gros événement et le plus spectactulaire, mais il y aussi un rallye, une soirée électro en plein air », précise le directeur, Damien Morandi.

L'organisation du RikiFest convie la population à une panoplie d'activités jusqu'au 20 février.

Plus d'articles

Commentaires