Retour

L'École du Boisé de Sept-Îles au coeur d'un litige

Un litige persiste à Sept-Îles entre la Commission scolaire du Fer et un entrepreneur qui demande d'être payé pour des travaux réalisés lors de la construction de l'École du Boisé.

Construction Leclerc et Pelletier a entrepris des démarches judiciaires pour forcer la vente de l'école afin d'obtenir la somme de 296 016 $ qui lui serait impayée depuis 2014.

Pour sa part, la Commission scolaire espère conclure une entente avec l'entrepreneur, qui pourrait obtenir un jugement lui permettant de prendre possession de l'école et de la vendre sous contrôle de la justice. Le bâtiment ne pourrait pas être vendu à un prix moindre que 7 311 225 $.

L'organisation scolaire a récemment fait une demande d'arbitrage, qui a été rejetée par la Cour supérieure. La semaine dernière, elle a fait parvenir une proposition partielle à Construction Leclerc et Pelletier.

La Commission scolaire du Fer se veut rassurante et souligne que ce litige n'affecte en rien les services aux 273 élèves de l'École du Boisé.

Il n'a pas été possible de parler à l'entrepreneur mardi, mais ce retard de paiement lui cause d'importants torts selon un document de la cour.

D'après les informations de Charles-Alexandre Tisseyre. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine