Retour

L'enquête à la centrale d'Hydro-Québec des Îles se poursuit

La société d'État enquête toujours pour connaître les causes de la panne d'un moteur de la centrale d'Hydro-Québec, à Cap-aux-Meules.

Jeudi après-midi, un problème de régulateur de vitesse d'un des moteurs a perturbé l'ensemble du réseau électrique aux Îles-de-la-Madeleine, pendant environ une heure.

Près de la moitié des clients ont été privés d’électricité à l'île du Havre- Aubert et Cap-aux-meules.

Le porte-parole d'Hydro-Québec, Stéphane Dumaresq, se dit confiant que l'archipel sera alimenté en électricité sans interruption, si un nouveau problème survenait à l'un des groupes moteurs.

Lorsqu'on utilise des centrales thermiques dans un endroit comme les Îles de la Madeleine, dans un réseau non relié, on se doit d'avoir plus de capacité que le besoin réel, justement pour des cas comme ça. Donc s'il y a un groupe {de moteurs} qui doit être travaillé, bien les autres groupes fournissent et on a de la réserve également.

Stéphane Dumares, porte-parole d'Hydro-Québec

Monsieur Dumaresq ne peut préciser, pour le moment, si la panne de moteur est attribuable à la vétusté des installations.

D'après les informations de Sylvie Aubut

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine