Retour

L'entreprise Miralis investit 8 M$ pour accroître sa productivité

L'entreprise Miralis de Saint-Anaclet-de-Lessard, près de Rimouski, compte investir huit millions de dollars d'ici trois ans pour augmenter sa capacité de production, former sa main d'œuvre et développer de nouveaux marchés. 

À l'usine Miralis, les machines tournent à plein régime. Les 240 employés produisent déjà 24 ensembles d'armoires de cuisine chaque jour. Qu'à cela ne tienne, un investissement de huit millions de dollars prévoit accroître encore davantage la production.

L'entreprise en profitera également pour se doter d'une nouvelle image de marque.

Au fil de ses 40 ans d'existence, l'entreprise a survécu aux multiples crises qui ont frappé l'économie. Cette fois, le nouvel investissement permettra de poursuivre le développement du marché américain, de consolider celui en Ontario et de renforcer celui du Québec.

« On s'inspire beaucoup de ce qui se fait en Europe. On voyage beaucoup pour aller voir les tendances et les ramener ici, en Amérique du Nord. C'est ce qui a fait en sorte qu'on a réussi à se démarquer dans un marché qui était plus ou moins facile dans les dernières années », explique le président et directeur général de la compagnie, Daniel Drapeau.

Comme il le souligne, une partie de l'investissement de Miralis sera réservée pour la robotisation, question d'améliorer la productivité et demeurer compétitif, dans un marché haut de gamme.

Miralis doit beaucoup au fondateur Jean-Paul Lauzier qui a tracé la voie gagnante, mais depuis 2009, ce sont des employés-cadres qui ont propulsé l'entreprise vers de nouveaux sommets.

Le secret : toujours avoir une longueur d'avance sur les compétiteurs. Miralis fabrique environ le quart de ses équipements pour mieux répondre à ses besoins. « Ça nous donne une exclusivité à laquelle la compétition n'a pas nécessairement accès pour le temps présent. Ça nous donne une petite avance sur notre compétition », soutient le concepteur de machineries, Langis Bélanger.

Avec sa nouvelle image de marque « Miralis, l'art de la cuisine », l'entreprise met l'accent sur son savoir-faire et veut imposer l'idée d'un produit de qualité. Pour le reste, tout est affaire de passion.

D'après le reportage de Richard Lavoie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine