Le constructeur de pales d'éolienne LM Wind Power confirme l'annonce d'un contrat à long terme et la création de 85 nouveaux emplois à son usine de Gaspé.

Un texte de Jean-François Deschênes

Cette production de pales sera consacrée à l'exportation vers les États-Unis. La direction n'a pas voulu identifier le client, ni préciser le nombre de pales commandées, pour des raisons de concurrences, selon le directeur de l'usine LM Wind Power Gaspé, Alexandre Boulay.

Déjà la moitié des besoins en main-d'oeuvre sont comblés, assure-t-il, et le processus de sélection se poursuit.

Selon nos informations ce contrat devait assurer l'avenir de l'usine pour les trois prochaines années.

Le fabricant de pales avait déjà annoncé qu'il négociait un important contrat aux États-Unis. Ce printemps, la direction demandait au syndicat de convaincre ses membres d'augmenter la cadence pour assurer l'obtention du contrat et de faire passer l'horaire de travail de cinq à sept jours, 12 heures par jour.

Cette demande avait provoqué des discussions enflammées avec le syndicat, qui a fini par accepter les demandes patronales rappelle le président du syndicat des employés, Roch Samson.

Il faut dire que sans ce contrat d'exportation, la direction craignait une fermeture, après que Québec ait décidé de ne pas miser sur l'éolien dans sa nouvelle politique énergétique.

« Je fais le pari pour aujourd'hui et pour demain que l'éolien va remporter la mise parce que présentement c'est l'éolien le moins coûteux. » affirme le maire de Gaspé, Daniel Côté, qui se dit convaincu que cette industrie fera toujours partie des plans d'Hydro-Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine