Retour

L'esprit de Noël en cadeau pour les plus démunis

À Rimouski, les personnes seules et plus démunies ne sont pas oubliées pour Noël. À la maison du Répit du passant et à l'église Saint-Robert, victuailles et surprises sont concoctées pour accueillir les personnes sans famille ou en difficulté. Un service qui apporte un peu de réconfort, et rendu possible grâce à la solidarité grandissante de la communauté.

Un texte de Laurence Gallant

Comme tous les 24 décembre, le Répit du passant de Rimouski accueillera les personnes démunies et en réinsertion sociale à l'occasion d'un réveillon de Noël.

Près d'une trentaine de personnes sont attendues à partir de 16 heures pour profiter d'un repas avec les responsables de l'organisme qui fournit, à l'année, un toit et une soupe populaire quotidienne aux gens en transit ou en réinsertion sociale.

Le chef d'équipe du Répit du passant, Jean-François Verreault, se réjouit de la générosité de la population, qui offre des denrées en grande quantité pour les personnes dans le besoin.Selon lui, cette aide est essentielle, et d'autant plus appréciée à Noël :

« Quand on vient au Répit du passant, c'est pas parce que tout va bien dans notre vie. Le Répit, c'est le dernier recours avant de rester dans la rue. Fait que ces gens-là viennent ici. C'est une famille, on les accepte avec les problèmes qu'ils ont, on les aide avec les problèmes qu'ils ont », explique Jean-François Verreault.

M. Verreault croit que la population est de plus en plus sensibilisée à la réalité des personnes démunies ou en difficulté.

Une grande fête de Noël à Saint-Robert

Au sous-sol de l’église Saint-Robert de Rimouski, ce sont entre 100 et 200 personnes qui sont attendues pour le réveillon.

Pour une huitième année, un Noël pour les personnes seules est organisé grâce au travail d'une trentaine de bénévoles.

Encore cette année, de l'animation musicale, une remise de cadeaux et un grand festin concocté grâce aux dons de la population sont organisés pour les personnes qui cherchent un peu de compagnie pour Noël.

La coordonnatrice de l'évènement, Jeanne Guillemette, se réjouit que le Noël pour les personnes seules ait grandi en importance au fil du temps, et que les victuailles se fassent aussi nombreuses :

« On mange bien! Il y a du cipaille, des pâtés à la viande, il y a du jambon, il y a beaucoup de desserts, tout ce qui fait la grande fête de Noël », ajoute Jeanne Guillemette.

Plus d'articles

Commentaires