Retour

L'été arrive, mais impossible de prédire s'il va rester!

L'été est arrivé dans l'Est du Québec! Les amateurs de plein air sont ravis. En constatant lundi que la chaleur était au rendez-vous de Montmagny à Gaspé avec une petite trentaine de degrés bien sonnés, certains se sont pris à espérer que l'été 2016 serait « l'été de tous les records ».

Un texte de Richard Lavoie

Baignerons-nous durant toute la saison dans une douce torpeur tropicale? Dans certains médias, on nous promet déjà un été chaud et humide avec des poussées de mercure qui vont fracasser des records.

« Bien malin qui pourrait le dire », prévient René Héroux d'Environnement Canada.

« Il faut prendre ça avec un gros grain de sel », croit le météorologue.

Le météorologue constate qu'au-delà de sept jours, il n'y a pas de prévisions fiables.

D'autant plus qu'il n'y pas de grands facteurs météorologiques qui pourraient venir assurément influer sur les tendances. « C'est la fin d'El Nino, possiblement qu'il y aura La Nina, mais de là à dire qu'est-ce que ça nous amène pour l'été, il n'y a pas de causes à effets  pour ces phénomènes-là  l'été », a déclaré René Héroux.

Pleine lune et début de l'été

Que pour une première fois depuis des lustres, le solstice d'été coïncide avec la pleine lune n'est qu'une coïncidence selon René Héroux. « C'est plus de l'astronomie que de la météorologie », fait valoir le spécialiste du climat.

« Quand ça fait 33 ans qu'on travaille, on vient qu'on sait un petit peu comment ça marche », conclut le prévisionniste, qui se méfie comme la peste des faux prophètes qui font miroiter un été d'exception.

Son conseil : « Profitez du beau temps lorsqu'il se présente! »

Plus d'articles

Commentaires