Retour

L'exploration à Old Harry dangereuse et inutile, selon des chercheurs de l'IRIS

La tenue de levés électromagnétiques sur le site Old Harry, au large de Terre-Neuve, relance le débat sur l'exploration d'hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent.

Dans une fiche publiée mardi, l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) fait une mise en garde contre les conséquences néfastes des activités d'exploration dans le golfe du Saint-Laurent.

Les chercheurs de l'IRIS considèrent que l'exploration pétrolière pourrait être plus dommageable pour l'environnement que l'exploitation. Selon eux, l'exploration pose même un risque « très élevé » pour les communautés côtières. Ils estiment qu'un accident important pourrait provoquer des pertes d'un demi-milliard de dollars à l'industrie de la pêche en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord.

Les chercheurs doutent d’autant plus que des entreprises pétrolières souhaitent réellement extraire des hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent dans le contexte économique actuel.

Un des chercheurs, Bertrand Schepper, explique que la demande pour le carburant est appelée à baisser à court ou moyen terme et que les producteurs tenteront logiquement d'extraire la ressource de la manière la plus économique.

La semaine dernière, Corridor Resources a reçu l'autorisation de l'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers pour procéder à des levés électromagnétiques sur le site d'Old Harry afin d'évaluer le potentiel pétrolier et gazier du gisement situé à 80 kilomètres des îles de la Madeleine.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine