Retour

L’homme barricadé à Rimouski fait face à plusieurs accusations

L'homme qui s'est barricadé la semaine dernière dans un logement de la rue Saint-Pierre à Rimouski fait face à la justice.

Martin Langlois, 35 ans, fait face à plusieurs accusations, dont deux chefs de voies de fait contre des policiers. Il est également accusé de possession d'arme, de méfait à l'égard d'un bien d'une valeur de plus de 5000 $ et de bris de probation.

Vendredi dernier, l’homme, un ancien militaire, a fracassé les vitres d'une camionnette, avant de se barricader dans son logement pendant quatre heures. Il s'est finalement rendu sans violence aux policiers.

La Sûreté du Québec confirme que l'homme subira une évaluation psychiatrique au cours des 30 prochains jours.

Plus d'articles

Commentaires