Retour

L'homme coupable de voies de fait sur un poupon devra revenir en cour

L'homme de Rivière-du-Loup, reconnu coupable de voies de fait sur son bébé de trois mois, devra attendre avant de connaître sa peine.

L'homme de 39 ans était de retour au palais de justice de Rivière-du-Loup aujourd'hui pour que les avocats des deux parties fassent leurs observations sur la peine.

Le 31 mai dernier, l'homme avait secoué son bébé alors qu'ils étaient seuls à la maison, puisque le poupon ne cessait de pleurer. Le geste laissera des séquelles cérébrales à l'enfant pour le reste de sa vie, selon trois médecins spécialistes de l'hôpital Sainte-Justine qui ont témoigné pendant le procès.

L'homme a plaidé coupable en janvier et les observations sur la peine sont finalement remises à plus tard, probablement au 5 avril selon la procureure de la Couronne, Me Annie Landreville.

Les avocats n'avaient notamment pas eu le temps de prendre connaissance du rapport présentenciel déposé vendredi dernier.

Plus d'articles