Retour

L'immatriculation n'était pas conforme : la SQ stoppe les autobus de Rimouski

Il n'y a pas eu de transport en commun par autobus pendant un peu plus de deux heures jeudi matin à Rimouski. Le service Taxibus a toutefois été utilisé pour dépanner les usagers.

La raison de cette interruption de service est un peu embarrassante pour l'opérateur des autobus.

Un oubli administratif

La compagnie Autobus La Québécoise a bien humblement reconnu, en milieu de matinée, qu'elle n'avait pas acquitté la facture pour le renouvellement des plaques d'immatriculation des véhicules utilisés pour le transport en commun à Rimouski.

C'est la raison pour laquelle des policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus et ont ainsi forcé l'interruption du service. Comme il y avait infraction réelle, des autobus ont même été remorqués. La facture de remorquage sera assumée par la compagnie qui devra également payer une amende de 300 $ par véhicule en infraction.

Le maire de Rimouski, Éric Forest affirme que cette interruption de service est inacceptable. « Semble-t-il qu'il y a eu une erreur dans la série de chèque qui a été envoyée à la Société de l'assurance automobile du Québec. L'un d'entre eux n'était pas signé », mentionne le maire.

La Québécoise indique que l'erreur administrative a été rapidement corrigée, que les factures ont été payées et que les autobus ont pu reprendre la route vers 11 h 15. 

Confusion à bord

Un usager, Richard Saint-Louis, a indiqué qu'une confusion régnait à bord de l'autobus dans lequel il se trouvait quand les communications radio entre le chauffeur d'autobus et sa base d'opérations ont permis de comprendre que la Sûreté du Québec intervenait auprès des véhicules du transport en commun rimouskois.

L'autobus a finalement pu se rendre jusqu'au Musée régional et de là, bon joueur et bon marcheur, M. Saint-Louis s'est rendu à pied jusqu'à son lieu de travail, l'Université du Québec à Rimouski.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine